• Souvenir du vieux port

    Souvenir du Vieux Port.

     

    Marseille 12h.

              Repas sur le vieux port.... Fabuleux spectacle... Calme au milieu de la ville, de nulle part... Sur ma gauche, un catamaran, 20 mètres environs... Dessus, des marins burinés, peau tannée par le soleil et le sel... Face à moi, la Bonne Mère, trônant sur la citée, la protégeant de toute sa hauteur...  Sous mes pieds, un fabuleux trois mats... Tout autour, des bruits de câbles et de chaînes, oscillant au gré du mistral... Tranche de vie, moment de sérénité... Ces bruits doux à mes oreilles tiennent mes sens éveillés... Un régal pour l'œil et l'imagination.

               Là, un pointu glisse sur l'eau, propulsé par un vieux diesel fatigué, dont les chevaux, usés par le temps, poussent la coque avec difficulté. Autour, les mats des voiliers s'agitent comme autant de bras de soumises, fiers et droits, sûr de leurs souffrances, face au vent qui est leur fouet. Les grincements sont leurs cris, plaisir sublime, plaisir subtil... Ici, plus de notion de temps.

                Sur ma droite, l'un des trois gros mats épais entouré de cordes de chanvre. .. Je me plais à imaginer alors, que le pont est bondé, qu'une soumise y soit attachée. Enserrée dans les cordes au diamètre important, le corps meurtri par leurs morsures, les seins écrasés, mais exposition tellement agréable et vivante... Ainsi exhibée, asservie aux tourments de son maître du jour, et peut être de toujours, elle offre son plaisir aux convives. La caresse du vent vient comme des milliers de mains parcourir son corps... C'est le moment choisi par le fouet pour s'abattre... Mâchoire sans pitié, mais jouissance intense du maître et de sa soumise.. Coups après coups, rejaillie la fierté du plaisir, reçu et donné... De petites perles de sang gouttent au sein des meurtrissures, signe visible de l'extase.

               Une foule d'yeux avides, voyeurs, envieux, sont rivés sur le spectacle, expression de la curiosité, du voyeurisme renfermé en chacun de nous, provoquant qui des érections, qui des émois humides... Empreinte de l'esprit sur le corps..

               Alors, la foule en un cri silencieux en demande plus... Comme dans un arène antique, lieu de joie et de plaisir, dans lequel on demandait aux combattants : « ENCORE ! » Ici, pas de combats, pas de cris, pas de haine. ... Seules quelques pensées flottent dans l'air :

    « Quelle chienne ! Quelle salope ! », compliment de l'esprit vers l'attitude de l'abandon ?

     

    Ecrit à l'encre de leur plaisir dans la souffrance...

    Extrait du livre de mes rêves..

    N... 

     


  • Commentaires

    1
    Volcane
    Vendredi 21 Janvier 2005 à 16:54
    une simple suggestion
    Comme quoi l'imagination peut vous emmener si loin...Pourquoi ne pas poursuivre la scène par une tournante, hein ?...ça ça me plairait bien !
    2
    zizilcornich
    Vendredi 21 Janvier 2005 à 17:11
    et ben voila ...
    ... c'est vous qui l'avez provoqués , Devil cornich passe a l'acte en creant un nouveau blogg mais anonyme celui la !!! Aller l'cornich ( tiens ... ca m'rappel qqun ... ) enleves ton masque on t'a rconnu !!! noooonnn , pas ton benard , ton MASK ! faut l'excuser , y confond tjrs ... l'habitude sans doutes !
    3
    attachant Profil de attachant
    Lundi 24 Janvier 2005 à 15:06
    lcornich
    salut l'cornich, je vois que dés qu'il y a une tournante en vue, y'a toujours des amateurs...;-) Quant à toi, Volcane, si tu savais où mon imagination me mène, presque tu pourrais rougir..lol..Une tournante, why not....je vais réfléchir à la question!!!
    4
    zizilco
    Lundi 24 Janvier 2005 à 15:20
    hahahah
    l'aut noeud qui s'vante d'avoir de l'imagination !!! ahahahaha
    5
    attachant Profil de attachant
    Lundi 24 Janvier 2005 à 17:47
    noeud
    C'est vrai que tu dois avoir des difficultés de compréhension. Allez, laisse jouer les grands, et retourne dans ton bac à sable...On ne t'en veut pas, mais ta lourdeur gène qqf..
    6
    Volcane
    Mercredi 26 Janvier 2005 à 18:16
    ensuite...
    Y a des glands partout que veux-tu...Bref, si l'envie t'en dis n'hésite pas pour me faire une petite suite, je serai toujours preneuse...lol
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    zizilcornich
    Mercredi 26 Janvier 2005 à 18:25
    volcane
    des glands? d'habitude t'aime bien les malaxer ...
    8
    attachant Profil de attachant
    Jeudi 27 Janvier 2005 à 10:37
    gland
    as tu remarqué Volcane, nous avons un nouveau poète parmi nous... Expression de sa sensibilité, poésie, des mots bien choisis... Tout pour plaire aux nanas..
    9
    Volcane
    Jeudi 27 Janvier 2005 à 11:12
    fais gaffe
    Ben oui t'as raison sur ce coup lcornich !!! Mais tu sais, attachant...il cherche peut-être pas à plaire aux nanas, c'ets peut-être les mecs qui l'interessent (d'où le pseudo ). Putain, fais gaffe à toi lol
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :