•                   L'Artiste.

    Des traits posés sur une toile,

    Miroir secret de l'inconscient.

    Toi brune, elle blonde,

    Reflet des opposés, charme évident,

    Dans tes brosses, beaucoup de toi,

    Sur tes doigts, des traces d'émoi.

    N...


    13 commentaires
  •                                                 Rêve ou réalité?

    Et ce corps tendu, décoré de ces cordes, posées ça et là avec délicatesse, soulignant les courbes et les formes de manière si harmonieuse que l'on pourrait imaginer une sculpture d'Auguste RODIN ou Camille CLAUDEL. Pourquoi ces cordes me demanderas tu? Juste pour souligner sa nudité, la matière cherchant à emprisonner la beauté de la nature. Admire son regard tourné vers l'infini, semblant admirer un paysage qu'elle seule semble en mesure d'admirer, paysage fantôme sorti de ses rêves. Plaise au magicien qui pose les cordes de prolonger le rêve.

    N...


    12 commentaires
  •                                         Extrait d'un poème.

    (...) Que m'importe ou la mort ou la vie? 

    J'aime et je veux pâlir, j'aime te je veux souffrir 

    J'aime et pour un baiser, je donne mon génie                                      

    J'aime et je veux sentir sur ma joue amaigrie                                          

    Ruisseler une source impossible à tarir

    J'aime et je veux chanter la joie et la paresse,                                             

    Ma folle expérience et mes soucis d'un jour,                                             

    Et je veux raconter et répéter sans cesse                                                  

    Qu'aprés avoir juré de vivre sans maitresse,                                                

    J'ai fait le serment de vivre et de mourrir d'amour.

    Dépouille devant tous l'orgueil qui te dévore                                              

    Coeur gonflé d'amertume et qui t'es cru fermé.                                         

    Aime et tu renaîtras, fais toi fleur pour éclore.                                        

    Aprés avoir souffert il faut souffrir encore                                                       

    Il faut aimer sans cesse aprés avoir aimé.

    Alfred DE MUSSET


    3 commentaires
  •                                                                    J'aime.

    J'aime voir tes yeux ainsi appeurés,

    J'aime te voir ainsi attachée,

    J'aime sentir tes sens en éveil,

    J'aime cette crainte sourde,

    J'aime quand tu ne peux pas l'exprimer,

    J'aime quand ton corps se tend avant de se relacher,

    J'aime surtout ton regard implorant,

     Plus fort alors que la plus sensuelle des étreintes.

    N...


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires